Moins de 2000 milles à parcourir

Publié le par BL

Après une semaine de navigation et déjà presque 1200 milles avalés, François se classe en 11ème position.
Passé l'excellent départ de Funchal, il a maintenu un écart de quelques dizaines de milles avec le leader jusqu'en milieu de semaine (mercredi matin il était pointé à 32 milles du leader du moment, S.Lediraison).
Les canaries sont alors en approche et les choix tactiques cruciaux. François a décidé de les contourner par l'ouest. Ils ne seront que 5 sur toute la flotte des protos à faire ce choix : Izabel Pimentel (31ème),  Antoine Rioux (21ème), Arnaud vasseur (17ème), et  aux avant-postes, François (11ème) et Thomas Ruyant (2ème).
Choix judicieux pour François. En effet, sa route ne lui aura pas fait perdre de temps sur le leader à la sortie de l'archipel. Constat qui aurait sans doute était moins évident s'il avait voulu se mesurer aux protos dernières générations dans les alizés des côtes du Sahara occidental.
Pourtant, François poussera peut-être un peu trop dans l'ouest une fois passés les Canaries, et jeudi après-midi son insistance  le recale à presque 100 milles du premier, B.Delesnes. Ecart qui restera constant durant 2 jours.
Vendredi, François accuse un retard de plus de 100 milles sur B.Delesne. François doit être au courant de son classement puisque la direction de course communique chaque jour le classement et la distance au but de chaque coureur. Par contre, il ne sait  rien concernant les positions des autres coureurs. De toutes façons, en ce vendredi matin, même si ce nouvel écart doit le décevoir, il doit mettre cela de côté et analyser son passage dans les îles du Cap vert.
Il se raconte durant les discussions entre ministes et spécialistes météo qu'il est plus intéressant d'attaquer ces îles par l'ouest comme le feront N.Boidevezi,HP.Schipman, F.Despres ou T.Ruyant afin d'éviter les dévents crées par ces îles hautes qui culminent à près de 3000m. François lui décidera de traverser ces îles en leur centre comme l'aura également fait B.Delesne.
Passage plutôt pas mal négocié puisque François continue pour l'instant de progresser à une moyenne de 6.62 noeuds alors que la tête de course a bien ralenti autour des 4nds de moyenne.
François lors de son magnifique départ de Funchal

Publié dans transat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PAUGOIS Mimi et Yves 19/10/2009 22:01


Allez, bravo François, tu tiens le bon bout....
et tu nous tiens tous les jours en haleine !!!
c'est génial..........


thomas 13/10/2009 21:18


Allez François !!! J'espère que le bateau se comporte au mieux. Bon courage pour affronter le pot au noir. Bon vent, bonne mer !!! On te suis de très près !!!


matt 12/10/2009 21:46


Ca tourne et ça bouge pas mal en ce moment.
Arrive le Pot au Noir, en espérant que ça tourne du bon côté pour Fanfan, on suit ça de très prés et on y croit!